Aujourd’hui moment de solitude

Dans le bus, j’étais sur le siège juste derrière le chauffeur. Un gosse galope du fond vers l’avant, et parle très vite à la conductrice. Je ne comprends pas ce qu’il dit, mais la conductrice ne redémarre pas et ouvre la porte avant. Et là, le môme vomit tripes et boyaux sur le trottoir. Malade comme un chien. Il remonte, la porte se referme, et là du regard il redemande l’ouverture, et re… Pffff.

La conductrice lui demande où il va, « Jusqu’au bout, désolé ».

J’ai alors lâchement entamé un déplacement vers la porte du fond, et j’ai demandé  l’ouverture à l’arrêt suivant. Mon moment de solitude n’était rien par rapport à celui de la conductrice. Les chauffeurs de bus font parfois un sale boulot.

Publicités
Cette entrée a été publiée dans 366. Bookmarquez ce permalien.

Exprimez-vous

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s