Mon occupation du moment

Quand j’ai un petit moment, je complète l’arbre généalogique de ma famille. Ca a commencé lorsque j’ai eu l’idée de faire un arbre pour les jeunes mariés. Un arbre chacun avec les photos de leurs ancêtres. Le jour du mariage, je crois que tout le monde est allé voir cet arbre, et ça m’a fait vraiment plaisir.

Mais la généalogie, lorsqu’on y met le nez, on ne sait pas s’arrêter.

Ça commence par des questions aux gens âgés de la famille (certains ont des mémoires de malades), puis des travaux déjà effectués par des gens de la famille (sur papier), puis on se prend au jeu et on remonte petit à petit, devant son écran, en jonglant entre les archives en ligne des conseils généraux.

On apprend à convertir les dates en pluviôse, ventôse, on s’arrache les yeux sur des actes aux pleins et déliés avec une orthographe… fantaisiste. On se réjouit de retrouver la piste d’un ancêtre.

Globalement, mes ancêtres n’ont pas beaucoup bougé, ils sont nés, se sont mariés, reproduits et sont morts en Charente Maritime, c’est pour cela que parfois quand un aventureux nommé Joseph mais surnommé Lafleur (qu’il a ajouté à sa signature) est parti fonder famille (nous étions en l’an VII) dans l’Orne pour revenir sur ses vieux jours sur la terre de ses ancêtres, ça m’intrigue, et là, j’ai  commencé à échafauder des histoires. Lafleur

Je me suis aussi attachée à cette femme qui s’appelait Rose et qui a eu 4 enfants hors mariage, d’un ou de deux pères différents, son mariage sur le tard avec un veuf de 80 et quelques années, monsieur qui a reconnu ses filles.

Une de ces filles était mon arrière-arrière grand-mère.

Publicités

3 réflexions sur “Mon occupation du moment

  1. Ma mère s’est intéressée à notre arbre généalogique, mais j’avoue que moi, quoique l’entendre raconter ces vieilles histoires m’intéresse, le virus ne m’a pas (encore) piquée…
    En revanche, entre deux, quand j’ai un moment, je me suis remise au crochet (dont j’ai appris les rudiments étant enfant) et je crochète à tout va : sacs, pochettes, coussins… Le dernier ouvrage en cours : un couvre-lit 🙂

    • Le crochet, j’avais appris avec mon arrière grand-mère. J’ai fait des naperons, des rideaux… mais là, je n’ai pas assez de temps.

Exprimez-vous

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s