Gainsbarre

Je pensais que c’était une insulte du capitaine Haddock -Savez-vous qu’il existe un site qui les répertorie toutes, avec les références !!  – Mais non.

Par contre, il y a une chanson incontournable, dont voici les paroles :

Comment oses-tu me parler d’amour toi hein
Toi qui n’as pas connu Lola Rastaquouère
Je lui faisais le plein comme au Latécoère
Qui décolle en vibrant vers les cieux africains

Elle avait de ces yeux un vrai chat abyssin
Et ses seins deux sphères
Entre lesquelles j’abandonnais deux mois de salaire
Pour y rouler mon pauvre joint

Quand dans son sexe cyclopéen
J’enfonçais mon pieu tel l’Ulysse d’Homère
Je l’avais raide plutôt amère
C’est moi grands dieux qui n’y voyais plus rien

Dans la moiteur torride de sa croupe d’airain
On pouvait voir éclore des renoncules par-derrière
Et par devant un conifère
Me rappelait un air jamaïcain

C’est chaud !

Publicités

2 réflexions sur “Gainsbarre

Exprimez-vous

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s