Chauffard !

Je sors de chez moi pour aller au marché, à pieds. Notre maison se trouve tout près d’un carrefour. Je traverse dans les clous. Une voiture s’engage et sort du rond-point, à fond. Je suis toujours sur le passage piéton, et je jette un œil vers le véhicule. Bien m’en a pris, la conductrice à  la tête tournée à l’équerre vers sa gauche, autrement dit, elle ne me regarde pas, et elle fonce. D’instinct, je cours et me réfugie sur le trottoir. Tout ce qui me vient, c’est « Ca va pas !! » je gueule, mais la voiture est déjà loin. « Putain, elle a failli m’écraser, à deux pas de chez moi en plus ! » Je suis dans une rage. La voiture s’éloigne, je remarque le sigle de la conduite accompagnée derrière la voiture. La personne est seule au volant. Quand je pense qu’un ado est en train de préparer son permis avec elle !

Je rêve de mettre un panneau à chaque entrée de ce carrefour :

Ce rond-point n’est pas une piste d’accélération !

Respectez les piétons et les chats !

P.S. : .Ma mère s’est fait tuer en hiver par une voiture sur un passage piéton sous les yeux de mon père. C’était en 2010, en février, elle avait 76 ans et était en pleine forme. Le seul problème c’est qu’elle avait une capuche bien serrée et n’avait pas la vision périphérique que j’ai eue aujourd’hui. Oui, il roulait à 50, ça suffit pour tuer quelqu’un.

Puisqu’on parle de chats

Je voulais pousser un coup de gueule. Non, on ne prend pas un chat pour son seul plaisir et le loisir de l’abandonner quelques mois plus tard. Non, on ne laisse pas vagabonder une chatte, lui laisser faire ses petits et les perdre dans les bois. Oui, vous avez bien lu.

Mon amie de l’association des chats libres a chez elle en ce moment 6 chatons. 6 chatons et 3 histoires différentes. L’un a été abandonné à 3 jours. Un chat comme ça, si on veut le faire survivre, il faut le biberonner évidemment, mais aussi lui faire faire pipi !! Imaginez le boulot !

Deux autres, ont été déposés devant l’association, et les trois autres avaient été mis dans une boite en carton au milieu des bois ! Des chatons d’un mois n’ont évidemment aucune chance de survie dans les bois, le plus rapide, ils font le bonheur d’une portée de renardeaux ou de buses, le plus lent, ils meurent de faim et de déshydratation. C’est la mauvaise période pour les chats !

Donc, non, on ne prend pas un chat pour se rendre compte que finalement on va partir en vacances, et qu’on a personne pour le garder ou venir le nourrir.

Un jeune homme avait trouvé une solution, imaginez un chaton de 4 mois laissé seul dans un appartement, fenêtre entrouverte quand même, avec de la bouffe et de l’eau pour 1 mois ! Le chat a miaulé tant qu’il a pu et a finalement sauté par la fenêtre. Où une dame l’a récupéré. Quand le jeune homme est revenu, il n’a absolument pas compris pourquoi on ne voulait pas lui rendre son chat. Il avait laissé tout ce qu’il fallait. Ben voyons !!

Bref des histoires comme ça, il y en a des tonnes. Il y a trop de chats dans les refuges, beaucoup trop de chats laissés à l’abandon.

Comment peut-on abandonner ça :

20150528_1742_Chatounette-p

Elle a été adoptée bien avant que je fasse l’article.

Je remets ce lien, mais vous pouvez aller lire d’autres articles de cet excellent blog.

A vous les inconditionnels de Facedebouc

Aujourd’hui nous avons reçu un ultimatum de la part de Skype. Ultimatum puisque nous n’avons pas le choix, en aout, nous entrons tous dans le giron de Microsoft. « Big Brother is watching you ! »

Puisque mon fils est à l’autre bout de la terre et qu’il faut bien communiquer avec lui, je suis pieds et poings liés. Je déteste ça.

Je cherchais donc une alternative à Skype, dans le monde libre de préférence, et je suis tombée sur ça :

https://sortirdefacebook.wordpress.com/

Cet article est très long, mais il y a des choses tout à fait passionnantes.

Je suis rassurée de m’être désinscrite depuis longtemps, ça fait vraiment peur.

Vous avez dit ?

Attention, ce texte est un peu cru aujourd’hui. Dans la vraie vie, j’appelle un chat un chat, pourquoi pas ici.

Dans une vie antérieure, j’avais beaucoup de mal à faire accepter aux mecs qu’ils mettent des kapoks. Ils avaient toujours de très bonnes raisons :

« Je ne couche qu’avec toi », ben voyons, prends-moi pour une conne.

« Ca me fait débander », s’il y avait qu’avec les kapoks

« Je suis pas malade », ah, tu fais des analyses complètes tous les jours ? Tu les as avec toi ?

« J’en ai pas », alors ça, pas de souci, j’ai ce qu’il faut

Il parait que 30% des étudiants ont des rapports sans préservatif. C’est de l’inconscience pure.

Aujourd’hui c’est le dernier jour du sidaction. Je n’aurai que deux mot : SORTEZ COUVERTS

Je suis en colère

Après la phase communication et rencontre des voisins, la phase tristesse et découragement, voici ma phase colère. Colère contre ce stupide chat qui si ça se trouve est dans le quartier, perdu ou terré comme un con. Que faire avec un chat qui ne répond pas et a peur de tout même de son ombre. On me conseille d’aller l’appeler le soir. Ce genre de conseil, c’est bien chez les autres. Mais mon chat, je l’ai déjà vu, l’été dernier, dans le jardin des voisins, à deux mètres de moi, mais derrière le grillage. Je l’appelais, il me regardait avec ses yeux « nanafout », mais ne bougeait pas d’un poil. Pas envie de rentrer, c’est tout.

Bref, je me dis que le prochain chat que j’ai, je le socialise, pas question d’avoir un p… de chat caractériel comme celui-ci.

Bon, arrête tes conneries, tu peux revenir, tu nous manques.

Voici une photo de 2003, trognon, non ?

chatounet